50 ans OVB Europe

Il y a déjà un demi-siècle qu‘OVB est présent pour ses clients et intermédiaires financiers. C’est donc une belle occasion de jeter un regard vers le passé.

Pour nous, l'être humain tient une place centrale

C’est pourquoi nous laissons la parole à nos clients et à nos intermédiaires financiers. Ils nous racontent leur histoire très personnelle avec OVB.

Histoires OVB

Un passé fort pour un avenir solide

À notre époque où tout va si vite, seules certaines personnes jettent un regard dans le passé sur 50 ans d‘histoire. Quel est donc le secret du succès de d‘OVB ?  D'une part, nous nous sommes toujours concentrés sur notre compétence première : des conseils financiers de personne à personne.  Dans le même temps, il était également nécessaire de réagir avec souplesse à l'évolution des besoins des clients et des conditions du marché.

Cet équilibre entre tradition et changement a fait de nous ce que nous sommes aujourd'hui - un prestataire de services financiers de premier plan en Europe.  Nos décennies d'expérience nous aident à développer continuellement nos prestations de services, afin que nous puissions continuer à l’avenir à nous tenir aux côtés de nos clients et de nos intermédiaires financiers en tant que partenaire de confiance.

 
 

1970 – La bonne idée au bon moment

En 1970, la première pierre du groupe international OVB a été posée à Cologne, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. En tant qu'"organisation de médiation des contrats d'épargne-logement", la jeune entreprise s'était fixée pour objectif d'offrir des conseils orientés client aux ménages privés, sur le thème des contrats d'épargne-logement. Le succès n'a pas tardé à venir. OVB était exactement dans l’air du temps.

Après le boom de l'après-guerre, une période de croissance économique exceptionnellement forte et une forte croissance des revenus, il y a eu pour la première fois un ralentissement économique à la fin des années 1960. Les gens se mirent à épargner. Cette tendance a été facilitée par une loi adoptée par le gouvernement de Bonn en 1970. La prime dite d’épargne aux salariés a été doublée, c'est-à-dire que les personnes en activité recevaient des indemnités particulièrement élevées de l'état lorsqu'elles investissaient dans certains produits financiers. Cela comprend l’épargne-logement proposée par OVB.

Ces circonstances heureuses ont naturellement donné un véritable coup de pouce à OVB après les années qui ont suivi sa création. Cependant, OVB n'avait qu'un seul produit à proposer, une caisse d'épargne-logement en tant qu’entreprise partenaire. Il fallait que cela change rapidement.

1970 à 1989 – En route vers le succès avec des conseils holistiques et une large gamme de produits

Malgré l'euphorie, il a rapidement été clair pour OVB que l’épargne-logement n‘était pas le seul produit que l'entreprise avait à proposer. Les besoins des clients étaient trop différents et trop variés.

OVB a donc progressivement commencé à élargir sa gamme de produits pour inclure l'assurance personnelle et immobilière, ainsi que les investissements, et a développé un concept holistique de conseil à la clientèle : la base était l'enregistrement et l'analyse de la situation financière du client. Dans le contexte de ses souhaits et de ses objectifs, le consultant d'OVB a développé une solution adaptée à long terme, abordable et suffisamment souple. C’est ainsi qu’est né le conseil transversal en bancassurance, qui a fourni au client les produits financiers appropriés à chaque situation. À ce jour, cette approche globale est l'un des piliers les plus fondamentaux du modèle commercial d‘OVB et un énorme avantage pour tous les clients. D'autant plus que les nombreux produits sont toujours proposés par diverses entreprises partenaires bien connues d'OVB. De cette façon, les clients pouvaient et peuvent encore compter sur la recherche exacte de la bonne solution à partir d'un portefeuille sélectionné de produits financiers.

Avec un portefeuille de produits complet et un système de conseils bien pensé, OVB a pris un bon départ. Et l'Allemagne semblait être faite pour elle. Le taux d'épargne moyen des ménages allemands a toujours été à l'extrémité supérieure du niveau type des pays industrialisés occidentaux. Cependant, OVB a détecté très tôt les opportunités qu'une activité commerciale pouvait offrir dans l'ensemble de l'Europe. En conséquence, l'entreprise a fixé un cap stratégique important pour l'expansion européenne. Le premier pas vers l'internationalisation a été effectué en Autriche en 1991.

À partir de 1991 – En route vers le Sud-Ouest

Après l'expansion en Autriche en 1991, OVB a continué à très bien réussir dans le sud-ouest de l'Europe. En 1993, l’activité s‘est étendue à la Grèce. En 1995, la Suisse a rejoint le groupe, en 2002 l'Italie et l'Espagne et un an plus tard la France.

L'Espagne avait l'espérance de vie la plus élevée au sein de l'UE et, parallèlement, le taux de natalité le plus bas, comme en Italie. L'évolution démographique était et est donc ici un problème particulièrement grave. Le besoin en produits financiers pour les prestations de retraite privées était donc élevé. En outre, les prestataires de services financiers connaissaient à peine le modèle d'affaires d'OVB en Espagne. La combinaison de conseils holistiques et de nombreux produits partenaires de haute performance a été immédiatement et incroyablement bien perçue par les clients espagnols.

OVB a récemment poursuivi son succès, avec son expansion en Belgique en 2018.

OVB Suisse

Avec la reprise de la Fidicon AG, l’histoire à succès de la OVB Suisse commença en 1995. D’emblée, nos clients surent apprécier la OVB Suisse comme un partenaire fiable doté d’une approche de conseil à long terme. À cet égard, un conseil fiable, la proximité avec la clientèle et la connaissance du marché font partie des facteurs de réussite importants qui ont permis d‘asseoir la présence de la OVB sur le marché suisse en deux décennies et demie.

Aujourd’hui, l’entreprise est bien établie, non seulement en Suisse alémanique, mais aussi en Suisse romande et commence à acquérir ses premières expériences en Suisse italienne. Les partenariats et les relations avec les clients de longue date soulignent la fiabilité de la OVB – un atout majeur en Suisse.

À partir de 1992 – Le développement en Europe de l‘Est

Cependant, OVB n'a pas seulement réussi dans le sud-ouest. En Europe de l'Est, l'entreprise s'est rendue en Pologne, en République tchèque et en Hongrie en 1992, puis en Slovaquie un an plus tard. La Croatie a suivi en 1998. OVB s'est développée en 2002 et 2007 en Roumanie et en Ukraine.

Après la chute du rideau de fer, il régnait une grande atmosphère de renouveau dans les pays d'Europe centrale et de l‘est.  Au début, cela signifiait avant tout un grand besoin de se rattraper dans le domaine des biens de consommation. Pendant des années, les gens avaient dû se priver de beaucoup de choses qui faisaient naturellement partie du mode de vie normal de l‘Europe occidentale. Investir le peu d'argent disponible dans les produits d'assurance et de retraite était donc loin d'être une priorité au début.

Mais il fallait que cela change. Peu à peu, les salaires ont augmenté, les besoins les plus urgents en biens de consommation ont été satisfaits, et les gens ont commencé à penser à leur avenir financier. À cette époque, OVB s'était déjà établie sur les marchés et était là pour fournir des conseils et de l'aide à la population.

2006 – "La transparence crée la confiance" – OVB est introduite en bourse

En 2000, OVB s'est transformée en société anonyme à responsabilité limitée, une étape importante dans l'orientation structurelle et organisationnelle de l'entreprise. La nouvelle forme juridique a donné à OVB plus de souplesse pour une croissance stratégique plus forte et une expansion plus rapide. Avec la création subséquente d'une structure de holding et la scission de son activité d'exploitation, OVB est devenu encore plus professionnelle.

À partir de cette date, les 13 filiales d'OVB, dont OVB Vermögensberatung AG, ont opéré sous l'égide de la holding pour le marché allemand. La holding a repris la gestion stratégique du groupe OVB et les tâches principales connexes. Il en est résulté une structure efficace et extensible du Groupe. Avec l'introduction en bourse en 2006 et l'inscription dans le Prime Standard, OVB répondait désormais aux exigences publicitaires les plus élevées. La publication d'états financiers annuels et trimestriels conformes aux normes comptables internationales et aux explications détaillées de la Corporate Governance dans l'entreprise représentent pour nous une caractéristique de qualité et mettent OVB sur un pied d'égalité avec les principaux groupes allemands et internationaux.

50 ans après la création – Les gens ont besoin de conseils financiers

Aujourd'hui, nous sommes à une époque où des conseils financiers judicieux sont plus importants que jamais. L'espérance de vie des européens continue d'augmenter régulièrement. Dans le même temps, les taux de natalité sont très bas dans de nombreux pays. En conséquence : au sein des systèmes de sécurité sociale nationaux, un nombre décroissant de cotisants doit financer un nombre croissant de bénéficiaires sur une période de plus en plus longue. Une prévoyance vieillesse privée est donc un plus absolu pour pouvoir maintenir son niveau de vie habituel, même pendant ses vieux jours.

Le besoin de conseils transversaux en bancassurance est important et continuera d‘augmenter à l'avenir. Il est d'autant plus effrayant de constater que beaucoup de gens ne veulent pas s'occuper des questions de prévoyance. Rien d‘étonnant : les produits financiers deviennent de plus en plus complexes et, pour la plupart des gens, la retraite leur semble encore très lointaine.  Il est donc d'autant plus important qu'OVB clarifie la nécessité d’une assurance privée et aide ses clients à trouver les bonnes solutions. Et nous le faisons avec beaucoup de succès :  avec plus de 3,7 millions de clients, près de 5000 intermédiaires financiers et des activités dans 15 marchés nationaux, OVB est aujourd'hui l'un des principaux groupes d'intermédiaires financiers en Europe.

Même aujourd'hui, c'est le conseil de personne à personne que les clients apprécient. Malgré, ou peut-être même à cause de la numérisation, le besoin en conseils personnels demeure très élevé, même parmi les groupes cibles de jeunes. OVB possède l'expertise et un demi-siècle d'expérience. Une belle réussite, qui va sûrement durer encore les 50 prochaines années.

Ce site utilise des cookies

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer l'expérience de nos visiteurs. Certains de ces cookies sont techniquement obligatoires afin de garantir certaines fonctions du site. En continuant à naviguer sur ce site, vous consentez à ce que nous utilisions des cookies. plus

Les cookies ont été désactivés, tous les cookies déjà créés ont été supprimés.